Qui est le dieu hanuman

Qui est le dieu hanuman ?

de lecture

Le dieu hindou Hanuman, "compagnon de Rama et dieu-singe des hindous", est bien connu en Inde mais aussi à Bali, où il est appelé Maha Mangkuban. Il est le fils du "Seigneur des vents" (Vayu), et si sa progéniture vole au chevet d'une veuve ou s'envole de sommet en sommet - cela implique généralement qu'il préférera l'aider plutôt que de la sauver, un peu comme la femme idéale de Ravana a été si cruellement volée par lui dans le Ramayana. Les Balinais connaissent cette histoire aussi bien que les Indiens.

La "danse des singes" (kecak) de Bali est un témoignage du pouvoir du dieu singe, tant pour les habitants que pour les touristes. Des macaques à longue queue déambulent le long des murs et des cours des temples, nous rappelant cette vérité, tandis que des spectacles de kecak - dont les singes sont les protagonistes - sont organisés sur le terrain ou près d'une falaise pour le plaisir de tous. Même les primates ne peuvent éviter de s'exprimer... 

Langur hanuman

L'héritage d'Hanuman 

Bien qu'il existe plusieurs versions de ce conte, son aliment préféré est la banane. Ce dieu doté d'une grande puissance et d'une grande force était également connu pour être une divinité célibataire employée avec énergie et puissance. En regardant le soleil se lever tôt le matin quand il était jeune, selon la légende, Hanuman pensa qu'il s'agissait d'un fruit mûr.

Le soleil, qui a été arraché du ciel et est maintenant suspendu dans les airs par l'un des nombreux enfants de Sol, a été arrêté dans son élan. Il saute dans sa position habituelle et attrape le soleil dans sa bouche, mais il craint de l'avaler et de détruire le monde. Le dieu singe cède alors que tous les dieux s'unissent pour lui demander de recracher l'astre brillant : Hanuman est sans doute une "bonne" divinité, sinon la plus grande. 

À Paritala, dans le sud de l'Inde, se trouve une immense statue de Hanuman aux couleurs brillantes et ravissantes. Le culte du dieu singe est un élément important de la vie quotidienne dans cette région depuis des siècles. Il y a mille ans, l'ancienne culture indienne a créé une longue pièce en sanskrit appelée Hanuman-nataka (ou Mahanataka), qui a très probablement été écrite par de nombreux auteurs. 

Dans le Ramayana, un grand poème épique indien, Hanuman est le commandant en chef de l'armée des singes qui aide Rama à conquérir Lanka (Ceylan et plus tard Sri Lanka) pour récupérer sa femme Sita, que Ravana avait enlevée. Louis Frederic explique que Hanuman est né du vent (Pavana, Anila ou Vayu), une Apsara (danseuse céleste) connue sous le nom d'Anjana (ou Arijana), de nature sacrée et éternelle : "Il avait la capacité de voler dans les airs, une force extraordinaire et l'immortalité"

Louis Frédéric, expert en phytothérapie, guérissait les bons blessés tout en abattant les mauvais démons. Louis Frédéric raconte qu'il avait "la réputation d'être un savant et l'un des premiers grammairiens", devenant ainsi une figure familière et très vénérée du folklore indien. Son effigie est fréquemment vue dans les lieux où Vishnu et Rama sont vénérés. Marutputra ("fils de Marut"), Anili ("fils d'Anila") et Anjaneya ("fils d'Anjana") sont quelques-uns de ses nombreux noms.

temple hanuman

Hanuman au sein de la culture indienne

Hanuman Jayanti est toujours une fête religieuse bien connue en Inde, qui commémore l'anniversaire de la prétendue naissance du dieu singe le jour de la pleine lune de Chaitra (mars-avril). Hanuman est également connu sous les noms de "celui aux mâchoires puissantes", "grand héros" (Mahavira), "sanctifié, purifié" (Pavana) et "fils du vent" (Maruti), selon le Dictionnaire des mythes et symboles de Nadia Julien.

Un singe sauvage avec une massue en or et un visage rougi, ainsi qu'une queue interminable et un torse poilu couvert de tatouages de Sita et Rama, est parfois représenté. 

Complétons ces informations par l'étymologie afin de nous aider à clarifier nos concepts et d'éviter, si possible, certains comportements peu judicieux. Le terme sanskrit "vanara" ("celui qui vit dans la forêt") est à l'origine du mot "bandar" Cette fois, cependant, le terme hindi pour "forêt" est "vana", d'où vient le mot hindi "ban" Étymologiquement parlant, le singe est un sauvage car le terme latin "savage" dérive directement du latin "silva", qui signifie à peu près "forêt" Le sauvage vit dans les arbres, tout comme le bandar. 

En d'autres termes, un simien est à la fois un animal sauvage et un sauvage. Il s'agit incontestablement d'un raccourci, mais il a donné lieu à un nombre considérable de pages écrites par ceux qui passent leur temps - surtout à la fin du XIXe siècle et malheureusement encore aujourd'hui pour certains qui s'exaltent de la prétendue "inégalité des races" - à tenter de trouver le chaînon manquant entre le singe et l'homme. Or, il est indiscutable que le singe descend directement des arbres alors que l'homme en est clairement issu ; si Dieu existe, il se contente d'être un spectateur effaré...

Hanuman Rouge Pierre


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Tenez vous informé sur l'actualité et l'histoire hindoue ! 🇮🇳