Joyeuses fêtes ! 25% de réduction sur toute la boutique jusqu'au 25 Décembre avec le code NOEL2022 🎄
L'inde : Une place importante dans l'histoire des maths

L'inde : Une place importante dans l'histoire des maths

de lecture

Beaucoup d'étudiants veulent améliorer leurs compétences en arithmétique. Cependant, mettons-nous tous d'accord sur une chose avant de commencer : tout le monde ne trouve pas l'arithmétique facile. Certaines personnes sont naturellement plus adaptées à ce genre de discipline que d'autres.

 

Certes, les capacités naturelles ne vont pas plus loin ; son approche de la résolution de problèmes mathématiques compte également beaucoup. 

Pour l'apprendre, vous devez comprendre le cours

Évidemment, apprendre un cours que l'on comprend est beaucoup plus facile que de mal l'apprendre. Votre professeur de mathématiques vous a probablement donné un aperçu de l'objectif du chapitre au début. Néanmoins, si vous avez retenu des informations, vous devriez lui en demander.

 

Il y a des moments où le cours devient plus difficile au premier ou au dernier semestre. Les cours de math vous aident vraiment à tout connaître.


Prendre des cours de mathématiques supplémentaires peut être bénéfique si vous avez du mal à saisir le matériel présenté en classe ou à la maison. Le professeur individuel passera du temps à expliquer un sujet et pourra même fournir des conseils pédagogiques utiles. Ces cours supplémentaires peuvent inclure une aide pour les devoirs et des réunions planifiées avec votre instructeur pour établir des routines et des méthodes d'étude productives.

Au lieu d'apprendre, essayez de comprendre

La première étape pour être un bon mathématicien, à mon avis, n'est pas d'apprendre les mathématiques, mais de les comprendre. Pour moi, comprendre, c'est être capable d'articuler la logique derrière quoi que ce soit. Parce qu'ils ne comprendront pas l'intérêt de ce qu'ils apprennent, non seulement ils oublieront rapidement ce qu'ils ont appris, mais ils ne sauront pas non plus quand appliquer ce qu'ils ont appris.


Par conséquent, la seule façon de faire est de comprendre : tenter de comprendre d'où vient le raisonnement, à quoi il sert, et comment il fonctionne. Bien que la compréhension puisse prendre plus de temps que l'apprentissage à l'heure actuelle, elle est finalement nécessaire au succès en mathématiques. Vous remarquerez également que la compréhension d'un raisonnement vous fait vous l'approprier, presque comme si vous l'aviez inventé vous-même, ce qui rend cent fois plus facile le rappel des résultats (formules, etc.) que vous avez compris que ceux qui vous avez appris.

Il est presque difficile d'apprendre sans un objectif précis en tête

Le cerveau a besoin de savoir pourquoi il apprend l'arithmétique, donc demander pourquoi est une partie cruciale du processus. Avoir un objectif à long terme en tête augmentera sa productivité. Regardez comment vous êtes capable de mieux vous concentrer la veille d'un test ou d'une présentation.

 

Vous avez désormais un objectif clair : réussir le prochain examen de mathématiques. Au contraire, l'apprentissage devient difficile lorsqu'il n'y a pas de logique sous-jacente. Plus la date limite est éloignée, moins vous êtes motivé à étudier pour cela.


Si votre examen du diplôme d'études collégiales ou du baccalauréat est en fin d'année, alors que nous sommes maintenant en septembre, par exemple, votre cerveau ne sera pas en mesure de stocker efficacement la matière dont il a besoin pour réussir l'examen. Il est possible d'apprendre pour une grande variété de raisons spécifiques, comme pour le plaisir (étudier une liste de départements, par exemple) ou pour respecter une échéance (préparer un examen de baccalauréat, un examen de brevet ou un examen d'entrée en école de commerce ou école d'ingénieur par exemple). Ils sont peut-être plus éloignés qu'on ne le pense.

 

A lire aussi : la décoration indienne et ses spécificitées

Il faut s'entraîner et se préparer

Utiliser des exercices mathématiques modifiés. Mais faites-le intelligemment, sans jeter un coup d'œil à la réponse. Recommencez les problèmes d'arithmétique qui viennent d'être corrigés en classe.

 

Bien sûr, il est possible d'avoir le sentiment d'avoir compris la correction de l'exercice. Cependant, vous ne le comprendrez vraiment que tant que vous n'aurez pas appris à réappliquer le correctif. Continuez à pratiquer jusqu'à ce que vous soyez capable de faire les exercices sans faire d'erreur.


Vous avez l'impression que le temps vous échappe ? Lorsque vous faites une erreur, ce n'est jamais une perte de temps totale. Parce que le travail que vous faites à l'école primaire, au collège et au lycée - et surtout après avoir obtenu votre diplôme universitaire - reviendra vous hanter à l'université et au-delà.

 

Tout, de l'arithmétique de base aux théorèmes de Thalès et de Pythagore, en passant par la trigonométrie, les équations et les inégalités, est à votre portée.

Se mettre dans une situation difficile

La planification préalable du jour du test est cruciale. On doit se demander : « Quelles questions vont-ils me poser pendant l'interrogatoire ? pendant le temps des devoirs ?

 

Quand je commence mes révisions de brevet, je me vois toujours au jour J. Il vous sera beaucoup plus facile d'apprendre votre cours si, par exemple, vous avez besoin de réciter un poème en français ou si vous avez un quiz demain sur des dates historiques. Car vous savez déjà quels détails sont cruciaux à retenir (poésie dans le premier cas et dates dans le second).

 

Par contre, si votre professeur vous dit qu'il y aura une évaluation la semaine prochaine sans vous donner de détails, cela risque d'être assez stressant puisque vous ne saurez pas comment vous préparer.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Tenez vous informé sur l'actualité et l'histoire hindoue ! 🇮🇳