Brahmâ : le dieu hindou créateur de l'univers

Brahmâ : le Dieu Hindou Créateur de l'Univers

de lecture

statue brahma

Les divinités hindoues constituent les incontournables du patrimoine culturel et religieux de l'Inde. Il en existe de nombreux types depuis le dieu créateur jusqu'aux dieux responsable de chaque élément de l'univers.

Brahmâ est au centre des débats pour sa représentation et pour le petit nombre de temples dédiés à son adoration.

Qui est le Dieu Hindou Brahmâ ?

La légende raconte que Brahmâ a vu le jour dans une fleur de lotus après l'éclosion d'un œuf doré. C'est un être spirituel qui représente le commencement et la fin du monde. Toute chose dans cet univers est le fruit de sa création.

Au commencement, il a conçu le ciel et la terre puis s'est retiré sur le mont Meru à Brahmapura. Il est le père des 7 sages (les Rishis), le créateur des devas (dieux) et des asuras (démons), le créateur de l'ancêtre des hommes (Manu).

Premier membre de la sainte Trinité hindoue, il est présent dans tous les livres religieux hindous. Il constitue avec Vishnu, le dieu protecteur et Shiva, le dieu destructeur, les membres de la Trimūrti, la Trinité hindoue.

statue brahma colorée

La Représentation de Brahmâ

Assis sur son lieu de naissance, un lotus, la divinité Brahmâ possède 4 têtes et 4 bras. Pour symboliser la sagesse et le cycle infini de création et de destruction, Brahmâ porte sur chacune de ses têtes une barbe blanche ou noire.

Les 4 pôles céphaliques de cette divinité sont parfois assimilés aux 4 points cardinaux, ou aux 4 vedas, ou aux 4 yugas, etc. Toutes les explications sur la signification des 4 visages de Brahmâ s'entendent sur la représentation du fonctionnement de la pensée avec les 4 instances :

  • Le buddhi qui est l'intellect,
  • L'ahamkara qui est l'égo,
  • Le manas qui est l'esprit,
  • Le citta qui est la conscience.

statue brahma dorée

D'autres détails sont également frappants sur la représentation de Brahmâ. Ses mains portent les outils de la création de l'univers. Il s'agit du kamandalu (le pot de la vie), de l'akmasala (le rosaire, les cycles du temps), de la pustaka (un livre) et de la sruva (la cuillère du sacrifice).

Il est représenté torse-nu avec une peau de couleur rouge. Ce qui explique l'origine de l'habillement des adeptes de Brahmâ. De plus, il est vêtu de vêtements de couleur blanche, symbole de la pureté du premier membre de la Trimurti. Sa monture est représentée par le cygne.

cygne

L'impopularité du Dieu Créateur Hindou

Bien que Brahmâ soit le premier membre de la Trimurti, il est rarement adoré par les hommes. Cette situation trouve son explication à travers deux notions importantes.

La plus grande consiste en une malédiction que lui aurait jetée Shiva, le dieu de la destruction. En effet, lors de la création de l'univers, Brahmâ engendra un œuf d'où naquit une déesse aux cent formes, la déesse des arts et du savoir.

Il s'agit de Sarasvati, sa fille. Frappé par la beauté de cette dernière, Brahmâ tomba amoureux de sa fille et entreprit de l'épouser. Sarasvasti voyait dans cette relation de l'inceste. Alors elle fuit loin du regard de son géniteur et époux.

sarasvati

Brahmâ se créa alors autant de têtes pour suivre Sarasvati dans tous ses déplacements. Au bout du compte, Brahmâ possédait cinq têtes dont l'une pointait vers le ciel, car Sarasvati a cherché à monter au ciel. Indigné et choqué de cet acharnement indécent de Brahmâ envers sa propre fille, Shiva lui brûla une tête et interdit que des cultes soient adressés à l'endroit de Brahmâ.

C'est alors que Brahmâ vit sa pénitence en récitant les 4 veda et le nombre de temples qui lui sont dédiés est minime comparé à celui des autres membres de la Trinité. Vous pouvez trouver certains de ces temples à Pushkar et à Pondichéry.

Par ailleurs, Brahmâ eut des relations avec sa fille et ils engendrèrent Atri, Four Kumaras, Chitragupta, Manu, Nârada, Marichi, Vasishtha, Pulastya et Daksha.

peinture brahma

La seconde explication est la relation qu'il existe entre le dieu hindou Brahmâ et les hommes. Cette explication est moindre mais non négligeable.

Après la création de l'univers, la légende raconte que Brahmâ à créé un dieu pour chaque élément et nomma Shiva le chef des dieux. Alors, il s'est retiré et n'intervient presque plus auprès des hommes.

Ses interventions se résument au règlement des problèmes des autres dieux. De ce fait, Brahmâ suscite moins l'intérêt des hommes à la quête de solutions. Néanmoins, il possède des adeptes appelés les vedatins.

bijoux indiens

Les Qualificatifs du Dieu Créateur Hindou

Les qualificatifs ou les épiclèses de Brahmâ résultent de ses attributs. Ainsi, il porte différents noms dans les textes et les commentaires qui lui font référence. Vous retrouverez entre autres :

  • Hiranyagarbha : ce qui signifie l'œuf initial, le commencement.
  • Prajapati, qui signifie le maître de tout ce qui respire et vit.
  • Brihaspati qui signifie le Grand maître, le plus grand des dieux.
  • Vîrâj : ce qui signifie le brillant en référence à l'œuf doré.
  • Aja : celui qui est né par lui-même.
  • Adikavi : celui qui a en premier possède les lettres.
  • Svayambhu : engendré par lui-même.
  • Lokesha : le maître de l'univers entier.

Cette liste n'est pas exhaustive, mais toutes les autres appellations de Brahmâ font référence à sa naissance et à la création du monde avec tout ce qu'il possède.

statue brahma or

Brahmâ au 21ème Siècle

Bien que très peu connu, Brahmâ a su perdurer au fil des années à travers les légendes, les épopées et les livres rituels. Il persiste encore dans le cœur des védatins et dans les quelques temples qui lui sont dédiés.

Plus intéressant de tout cela, le dieu créateur hindou, le dieu Brahmâ a trouvé une place dans ce siècle. Le yoga, un sport et une thérapie qui pérennise le nom de ce dieu hindou.

A côté de son homologue Shiva représenté par la posture du danseur, le dieu créateur hindou a trouvé sa place dans le yoga. Il existe une pratique dans ce sport dénommée le Brahmâ Yoga. Elle repose sur l'activité première de Brahmâ qu'est la méditation.

yoga

Elle consiste à réaliser la pranayama (exercices respiratoires) et l'asanas (exercices corporels). Le but est de vous éveiller, tout en supprimant vos pensées stressantes. Elle permet de relier le corps et l'esprit. En dehors de cette pratique, il existe un autre mouvement à l'honneur du dieu hindou créateur de l'univers.

Il s'agit du Brahmâ mudra. Il consiste à vous asseoir confortablement sur votre tapis yoga. Vous pouvez mettre votre coussin de méditation de sorte à soutenir notre dort.

Ensuite, vous aurez à tourner avec délicatesse votre tête à droite, à gauche, vers le bas puis vers le haut. Une petite musique peut-être utile. Répétez l'exercice 6 à 8 fois. L'objectif est de relâcher les tensions des muscles de votre cou.

femme yoga

Dieu créateur hindou, Brahmâ s'est auto-engendré d'un œuf doré. Il créa alors le ciel, la terre, les autres dieux, les hommes avant de se retirer. Il vit désormais dans la pénitence pour avoir pris sa propre fille comme épouse.

Cela lui valut également un nombre peu important d'adeptes et donc une impopularité. Cependant, son nom perdure dans l'histoire de la religion hindoue. Il s'est même trouvé une place dans le yoga où une forme de pratique et un type de mouvement portent son nom.

bijoux indiens


Recevez nos articles dans votre boite email.