Est-ce que le karma existe vraiment

Est-ce que le karma existe vraiment ?

de lecture

Le karma fait la une de l'actualité. Ce concept, qui repose sur les traditions hindoues et bouddhistes, tire son origine des mauvais événements qui surviennent dans notre vie. Existe-t-il une loi du karma ? Y croyons-nous ? Voici quelques points de vue.

Le karma : un principe hindouiste et bouddhiste

Le karma est dérivé du terme sanskrit signifiant "action". Les croyances orientales accordent une grande importance à la renaissance (également appelée réincarnation ou transmigration), selon laquelle les organismes renaissent en fonction de leurs actions dans cette vie et les précédentes. Chaque action (karma) devrait avoir des conséquences dans les différentes vies d'un individu, déterminant ainsi son destin.

La loi du karma est une notion clé dans plusieurs religions indiennes, notamment l'hindouisme, le sikhisme et le bouddhisme. Dans ces religions, chaque être est responsable de son propre karma (actions). Le karma est la conséquence de nos actions passées qui peut être observée dans notre vie présente. Il faut s'efforcer d'améliorer son karma en accomplissant constamment de bonnes actions.

karma-ecriture

Tout ce qui doit se produire se produira en raison du karma

Pour l'hindou, elle implique que tout ce qui doit arriver arrivera. Il ne faut pas le confondre avec la passivité ou le fatalisme, car nos actions passées jettent une ombre sur le présent et la façon dont nous réagissons influencera la prochaine vie.

Selon l'hindouisme, les humains se réincarnent dans des plantes et d'autres animaux, des millions de fois, avant de trouver un utérus humain, précisément comme un embryon (symbole végétal) devient un fœtus (symbole animal) avant de naître comme un nouveau-né humain. Si vous n'utilisez pas la forme humaine dans le but pour lequel elle a été conçue, c'est-à-dire pour créer un karma positif, elle sera perdue par un karma négatif et provoquera une régression dans le cycle des renaissances : une mort jeune et malade, par exemple. Le principe du karma est "on récolte ce que l'on sème" C'est à chacun de prendre ses responsabilités sans rien attendre en retour.

À lire aussi : comment fonctionne le karma ?

La signification du karma en occident

Le karma est un sujet populaire en Occident, de nombreuses personnes affirmant que c'est le "karma" lorsque quelque chose de mal leur arrive. À l'occasion, les gens ont tendance à dire des choses comme "C'est le karma" ou "Ce n'est pas ma faute ; c'est juste la façon dont les choses sont et je ne peux rien y faire" Nous attribuons tout ce qui nous arrive de terrible au karma, comme s'il s'agissait d'une punition divine. Le karma peut également être interprété comme une malédiction. En raison de nos fautes, le destin s'est déchaîné sur nous.

Mais vous comprenez, le karma est un type d'énergie que nous créons consciemment ou non. Cette idée vous donne un contrôle total sur votre vie : la notion de karma n'a rien de mystique ou de surnaturel ! "Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme", écrivait le poète William Ernst Henley, inspirateur de Nelson Mandela, dans son poème.

good-bad

Le karma pour prendre conscience de nos actes

Le karma n'a aucun lien avec autre chose que nous-mêmes et nos propres actions. Il nous permet d'accepter la responsabilité de notre comportement. Il encourage un examen contemplatif, tout au long de la vie. Cette notion nous pousse à être une meilleure version de nous-mêmes, en considérant à la fois un aspect social (l'influence de nos actes sur les autres) et égocentrique (suis-je en accord avec mes actions ?)

Il est vrai que le karma existe. La bonne nouvelle, c'est que si les résultats sont basés uniquement sur nos actions et non sur le destin, nous avons la maîtrise de notre vie et de celle que nous souhaitons vivre. Nous avons le pouvoir de modifier les événements en prenant des mesures pour les "inverser" et améliorer le négatif. Le karma est la clé de la liberté ; c'est en prenant conscience de l'ensemble de son devoir que l'on devient libre.

Ainsi, faut-il croire au karma ?

La question est de savoir s'il faut croire ou ne pas croire... Malheureusement (ou heureusement), il nous est impossible de répondre. Cette réponse est hautement subjective et dépend des convictions spirituelles de chacun.

Cependant, toute bonne personne est consciente du pouvoir des vibrations positives grâce à l'effet miroir. Donnez du bien et vous recevrez du bien en retour. Répandez la mauvaise volonté et vous ne ferez qu'en attirer davantage. La gratitude, l'altruisme, la compassion et la bonne volonté ne sont que quelques qualités morales exceptionnelles qui devraient être pratiquées au quotidien, que l'on attende ou non quelque chose en retour. Il est satisfaisant d'être conscient de notre bénéfice personnel, d'autant plus qu'être conscient de la façon dont nous pouvons améliorer les autres est gratifiant. Et encore, parce que nous partageons ces qualités avec les autres et recevons autant de bienfaits en retour : le fameux effet boomerang !


Tenez vous informé sur l'actualité et l'histoire hindoue ! 🇮🇳